Close

Poker School

How To Read Your Opponent's Hand | Poker Tells

Dans cette rubrique, nous aborderons les points suivants :

Lire la main de votre adversaire, c'est comme regarder un épisode des Experts. Vous savez où a atterri le corps, vous devez juste déterminer comment il est arrivé là.

Etape 1 : La preuve

Vous devez d'abord réunir vos preuves. Observez les types de mises de vos adversaires. Jouent-ils relâché ou serré ? Sont-ils agressifs ou prudents ? Prennent-ils leur temps pour checker ou relancent-ils immédiatement ? N'oubliez pas qu'ils est franchement dangereux d'agir en se basant sur une seule information, alors tâchez de vous faire une idée de leur main en combinant les types de mise et le temps pris pour agir.

Etape 2 : La condamnation

Vous devez vous assurer que vos preuves coïncident toutes entre elles avant de passer à l'acte. Un check (parole) rapide ou un petit temps d'attente suivi d'un check indiquent généralement que le joueur est faible, alors qu'un temps d'attente suivi d'une mise est un signe de force. Le fait qu'un joueur qui joue serré mise beaucoup plus que le montant du pot (overbet) à la rivière après un temps de réflexion indique presque à coup sûr que le joueur a une main excellente. Les joueurs relâchés-agressifs doivent être approchés avec précaution, puisqu'ils joueront souvent le même coup pour faire peur à leurs adversaires.

Étape 3 : La confirmation

Pendant que vous affaiblissez les joueurs en prenant en compte ce qu'ils disent, assurez-vous de ne rien révéler vous concernant ! Essayez de prendre à peu près autant de temps (ne soyez ni trop lent ni trop rapide) dans les pots significatifs et planifiez quelques coups à l'avance de manière à pouvoir déjouer les manoeuvres de vos adversaires.